La Loi Malraux pour défiscaliser

La loi malraux donne le droit à une réduction d’impôt de 30% sur des travaux de restauration d'un bâtiment; le montant est cependant plafonné à 400 000 € sur quatre ans consécutifs

loi malraux
La loi Malraux

2018 accorde un droit de déduire l'impôt calculé sur le montant des travaux de réhabilitation effectués par le contribuable pour un montant de:
- 30% pour les bâtiments situés dans un patrimoine remarquable PSMV (plan de sauvegarde et de développement) a approuvé QAD (vieux Quartiers délabrés) et les zones d'approvisionnement NPNRU - anciens combattants __gVirt_NP_NNS_NNPS<__ aires protégées;
- 22% pour les bâtiments situés dans un site remarquable du patrimoine PVAP (développement de projet et patrimoine architectural) a approuvé ou projet de restauration a été déclarée d'utilité publique. - Ancien ZPPAUP et AVAP. La quantité de travail calculant la réduction d'impôt dans la Loi Malraux 2018 a une limite de 400 000 € sur une période de quatre années consécutives. Exemption fiscale de Malraux à compter du 1er janvier 2013 pour les contribuables français investissant dans des appartements à rénover (maisons à louer). Le projet doit conduire à la restauration complète du bâtiment et la qualité de la parcelle est suivie par un architecte des bâtiments français. La Loi Malraux de 2018 agit principalement dans les centres-villes historiques et offre aux investisseurs une excellente opportunité d'allégement fiscal et de protection à moyen et long terme.